Voici les tests que notre laboratoire français qui se situe dans le var, utilise pour nos produits de cosmétiques.
Retrouvez nos produits ici Eshop

· Test de stabilité formule

Il s’agit d’un vieillissement accéléré à l’étuve pour estimer la durabilité de la formule au cours du temps et permet de connaître la date maximale d’utilisation du produit. Un échantillon est placé à l’étuve sous 45°C pendant 3 mois. Un mois à l’étuve équivaut à 10 mois en conditions réelles. Les critères organoleptiques du produit sont observés à différentes dates (couleur, odeur, texture), et le produit est dit non conforme lorsqu’un des paramètres change. Passé 3 mois à l’étuve, une PAO (période après ouverture) supérieure à 30 mois sera inscrite (calculée par le service réglementaire). Si non, une DLU (date limite d’utilisation) sera déterminée.

· Test de compatibilité contenant/contenu

Ce test permet d’étudier la viabilité de la formule dans le packaging et se réalise également à 45°C à l’étuve. La bonne sortie du produit du pack est vérifiée ainsi que les paramètres physico-chimiques.

· Patch Test

Il s’agit d’un test d’innocuité cutanée pour mesurer la sensibilité du produit sur la peau. La compatibilité cutanée est l’absence d’irritation cutanée dans des conditions normales d’utilisation et de mauvaise utilisation raisonnablement prévisibles, compte tenu des réactions objectives ainsi que subjectives. Le principe de l’étude est basé sur l’application unique de 0,02ml de produit sur la peau du dos de volontaires adultes. Le produit est maintenu en contact avec la peau pendant 48 heures sous patch occlusif. Les sites de traitement sont évalués avant la première application du matériel d’essai (référence) et après le traitement 30 minutes après l’enlèvement du timbre. Les réactions cutanées sont notées tout au long du test par un dermatologue et la quantification de l’irritation cutanée est donnée par une échelle numérique. Le score irritant moyen du produit à tester est calculé à partir de la moyenne des cotes obtenues pour chaque volontaire, ce qui permet de classer le produit de non irritant à très irritant.

10 volontaires sont recrutés pour répondre aux objectifs du test et sont sélectionnés sur la base de critères d’inclusion (âge, sexe, sans problème dermatologique dans la zone étudiée, etc) et de non inclusion (imperfections sur la zone telles que tatouages, cicatrices ou coups de soleil…).

Pendant la durée de l’étude, les volontaires ne doivent pas mettre de produit ou d’eau sur la zone des taches, ni prendre tout traitement diminuant ou évitant les inflammations ou allergies ou interférant avec le métabolisme de la peau.

· Challenge Test

Ce test est effectué sur les produits contenant de l’eau afin de valider la conservation d’un produit cosmétique. Le produit est mis dans une boite de pétri et encensé par chaque source de contamination possible. Une lecture est réalisée à 2, 7, 14 et 23 jours de cette boîte afin de connaître le coefficient de diminution de la contamination. Suivant le coefficient obtenu, le résultat du test permet de conclure sur l’efficacité du conservateur et peut influencer sur le type de packaging. Le produit est classé en critère : A est l’efficacité qu’il est recommandé d’atteindre, B montre une faiblesse du conservateur contre la prolifération microbienne et interdit le conditionnement en pot, et enfin C interdit la mise sur le marché.